Chères lectrices, chers lecteurs,

Avant l’effervescence de la rentrée scolaire et professionnelle, pour celles et ceux qui rentrent de congés le dernier week-end du mois , voici mon quarantième billet de blog !

Hormis vous, qui me lisez régulièrement, cette information laissera sans doute de marbre la plupart des internautes, étant donné la pléthore de blogs et autres sites aujourd’hui.

« Mais pour moi, ça veut dire beaucoup », comme le chantait France Gall. Pour quelle raison ? Car j’aime passionnément écrire, notamment ces textes courts que je vous livre chaque mois, sur des sujets qui m’intéressent et qui font écho chez d’autres personnes aussi.

J’ai choisi l’expression « sur le Web » pour ce billet n° 40. Je ne sais pas s’il existe des statistiques le confirmant, mais on ne compte plus le nombre de fois où il est fait référence à ces trois mots.
Ni le nombre d’individus à travers le monde qui visitent et utilisent, légitimement ou à des fins malhonnêtes, cette gigantesque source d’informations véridiques et de fake news (fausses nouvelles).

Le terme anglais Web ou la Toile, en français – est la forme elliptique de World Wide Web (littéralement, toile d’araignée mondiale), expression créée en 1990 par deux ingénieurs-chercheurs informaticiens.

Pourquoi cette référence à une toile d’araignée ? Parce que ce système télématique relie des milliards de pages sur des milliards de sites via des milliards de liens hypertexte qui sont comme les fils que tisse l’araignée (en l’occurrence, on pourrait penser que l’araignée est toute personne qui pianote sur un ordinateur connecté et donc qu’il y en aurait un nombre incalculable… d’araignées !).

Telles les voies de communication entre les neurones du cerveau, ou, plus concrètement, les ramifications d’un plan de métro ou de bus, les réseaux informatiques connectent des milliards d’ordinateurs les uns aux autres.

On emploie souvent, dans le langage courant, « Internet » pour signifier « le Web ». Par exemple, lorsque vous dites : « Pour préparer ma conférence, je dois faire une recherche sur Internet. »

En réalité, vous allez rechercher, par Internet, les informations nécessaires à la préparation de votre conférence, grâce à un logiciel de navigation, ou navigateur (Chrome, Edge, Explorer, Mozilla Firefox, etc.) et via un moteur de recherche (Ecosia, Google, Yahoo, Bing, etc.), sur le Web. Le plus souvent, vous ouvrirez et lirez les documents trouvés ou bien vous les téléchargerez dans le Cloud (un serveur à distance) ou sur votre ordinateur personnel pour les étudier ultérieurement et concevoir votre support de travail.

Internet ou l’internet est né bien avant le Web et peut se représenter comme un support, un réseau de routes sur lequel roulent différents véhicules (les applications) : le Web, les messageries électroniques, les fichiers partagés entre utilisateurs, les réseaux sociaux (Web 2.0), etc.

Nous sommes le 29 août, vous êtes peut-être en ce moment, en vacances ou en déplacement professionnel, à l’étranger ou dans une région de France. Quelle que soit votre destination, vous avez visité, par exemple, les villes de New York, Paris ou Marseille, de fond en comble ou bien vous les avez traversées rapidement. Vous avez découvert des endroits magnifiques et d’autres qui ne « valent pas le détour ».

De la même manière, on pourrait comparer le Web à une grande métropole. S’y rendre est à la fois stimulant et source de vertiges : il y a tant à en apprendre, à y découvrir ou à renoncer d’aller, qu’une vie ne suffit pas. Vous pouvez vous en lasser et vous y perdre, tous sens confondus, ou bien vous y plaire et ne jamais en sortir.

En tous les cas, vous ne pourrez y être indifférent.

Bonne visite… et bonne rentrée !

Céline

©Céline Bouvier Barache

www.celinebouvierbarache.com

La relecture, la correction et la mise à jour des documents professionnels, rédigés ou traduits en français, font partie intégrante de leur conception. Installée en free-lance dans la région parisienne, je propose d’accompagner ponctuellement votre équipe au cours de ces étapes. Contactez-moi et nous identifierons ensemble la solution la plus appropriée à votre demande.

Partager cet article :

One thought on “Sur le Web

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *