Chères lectrices, chers lecteurs,

Ça y est, les festins se sont terminés, les déchets bien recyclés, c’est reparti pour une année !

Pour éviter l’indigestion, autant prendre le taureau par les cornes.

Des quantités équilibrées…

Vous aviez dit, déjà écœurés avant les festivités : « J’arrête de cuisiner pour un régiment, il y a toujours plein de restes ! ».

Vous avez fait, cette fois, dans la modération.

À la fin du repas familial, il n’y avait plus aucune trace de votre dessert, encore moins de votre fromage-salade-plat-entrée ni autre succulent produit gastronomique.

Pas de restes. Les estomacs des convives et le vôtre ont apprécié et vous vous êtes sentis légers, légers, légers !

… ou voir en grand ?

Pourtant, les repas gargantuesques ont bien des avantages.

Comme vous vous retrouvez à festoyer parfois plusieurs jours d’affilée, vous êtes rassasiés pour, allez disons, un bon demi-mois.

Pendant le zen alimentaire qui s’ensuit, vous n’avez plus à vous tracasser avec les courses et la planification des repas et votre estomac s’en trouve autant allégé que votre tête.

(Attention, je ne vous incite pas à jeûner n’importe comment. Consultez un spécialiste de la question, sérieux et attentif avant de faire vos premiers pas dans cette direction.)

Repérer les signaux du corps

Mettez-vous simplement à l’écoute de vos besoins corporels.

À la suite des fêtes de fin d’année — laps de temps qui inclut la phase des galettes royales en tout genre déferlant sur vos tables, les bûches de Noël à peine finies —, vous verrez que vous aurez naturellement envie de manger moins, voire pas du tout, pendant une période plus ou moins longue suivant les individus.

Je vous conseille d’essayer avant décembre 2020, cela marche aussi après les séries de mariages, d’anniversaires, et autres joyeuses commémorations familiales ou calendaires qui rythment votre vie.

Mais, je vais trop vite, revenons à ce billet de janvier 2020 !

Cette année, vous aviez donc décidé de ne plus vivre des lendemains de fête indigestes car leurs effets positifs, vous pouvez les obtenir sans en passer par là.

Faisant vôtre la devise Suis ce que ton corps te dit, vous voici prêts à vous mouvoir dans cette nouvelle décennie en slalomant entre les événements avec la dextérité des champions.

Prendre la nature pour modèle

Vous vous dites que la chronobiologie* a du bon. Depuis que vous avez adapté votre rythme à celui de la saison, vous vous sentez mieux.

Comprenant que, dans la vie, tout évolue, même imperceptiblement, vous accordez le temps nécessaire aux mots et maux de votre corps.

Il ne s’agit pas de s’arrêter de réfléchir, ni de cesser de penser. Vivre en accord avec ses besoins vous rapproche de votre animalité, c’est certain. Cela vous rend aussi plus attentifs et de fait, plus philosophes face à ce qui arrive.

Vous réapprenez à écouter, à observer, à ressentir, à rêver, à prendre le temps, comme un tout petit enfant finalement.

Vous retrouvez votre faculté d’adaptation innée qui permet, dans les périodes propices à l’ouverture, de trouver l’énergie pour dépasser vos appréhensions ou vos préjugés et aller à la découverte de la différence ou de l’inconnu.

Suivre son propre rythme

Ce voyage fascinant, je vous souhaite de le vivre cette année, et toutes les autres derrière.

Adaptez-le à vos modes de vie. Nul besoin d’objectifs radicaux, ni de partir à l’autre bout du monde.

Soyons présents, balayons devant nos portes et avançons pas à pas.

Quelles que soient les responsabilités familiales, entrepreneuriales, à l’échelle d’un pays ou d’un continent, prendre soin du vivant ne peut qu’être bénéfique pour tous.

Bonne nouvelle année 2020 !

Céline

* « Étude des rythmes biologiques », Le nouveau Petit Robert de la langue française, 2010

©Céline Bouvier Barache

www.celinebouvierbarache.com

La relecture, la correction et la mise à jour des documents professionnels, rédigés ou traduits en français, font partie intégrante de leur conception. Installée en free-lance dans la région parisienne, j’accompagne votre équipe au cours de ces étapes. Contactez-moi et nous identifierons ensemble la réponse la plus appropriée à votre demande.

Partager cet article :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *